Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

En Martinique, depuis le 1er janvier 2017, les communautés d'agglomération ont récupéré la compétence eau potable sur l'ensemble de leur territoire entraînant la dissolution des anciens syndicats (SICSM, SCNA et SCCNO).

L'eau provient majoritairement des rivières

Il est estimé qu'environ 174 000 m3 d'eau sont prélevés chaque jour du milieu naturel pour les besoins en eau potable. Cette eau provient très majoritairement des rivières, au travers de 20 prises d'eau, représentant 94% des volumes prélevés. La rivière Blanche et la rivière Capot sont les deux premières ressources de la Martinique.

L’eau potable est analysée plusieurs fois par an, avec des contrôles de routine par l’exploitant pour s’assurer de la qualité de l’eau qu’il distribue ou par l’Agence Régional de Santé (ARS) dans le cadre de contrôle règlementaire. Les contrôles se font tout au long de la chaîne de production d’eau potable : au point de captage, à la station de traitement, au niveau des réseaux de distribution...

La directive eau potable

Observatoire de l'Eau Martinique

Porté par l'Office de l'eau de la Martinique, l'Observatoire de l'eau de la Martinique est un projet partenarial, à l'échelle de la Martinique, visant à un accès plus aisé aux données sur l'eau.

En savoir plus

Logo JPEG