Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Les chiffres présentés ci-dessous sont issus des rapports annuels sur le prix et la qualité du service de distribution de l'eau potable (RPQS) des communautés d'agglomérations. Certains indicateur ont été valorisés à partir de la base de données nationale EAUFRANCE.

Généralités et ressources en eau

En Martinique, la ressource en eau est abondante mais très inégalement répartie : elle provient majoritairement du Nord, plus humide. Lorsqu'il pleut, l'eau ruisselle dans les rivières et s'infiltre dans les nappes. L'eau que nous buvons provient à 94 % des rivières, les 6 % restants sont issus des eaux souterraines (forages dans les nappes). Au total, on compte 37 captages d'eau en activité. Une fois captée, cette eau brute est conduite vers l'une des 27 usines de traitement puis elle est distribuée.

Pour davantage d'information, cliquer ce lien.

  • Quatre communes (Saint-Joseph, Gros-Morne, le Lorrain et Fort-de-France) fournissent 85 % de l'eau potable de Martinique.
  • Il n'y a pas de captage dans le Sud de l'île. L'eau consommées dans le Sud provient exclusivement des rivières du Nord et du Centre (la rivière Blanche qui se jette dans la Lézarde, la Capot, la Lézarde et la Dumauzé principalement). Ainsi, 60 % du total est prélevé dans une seule rivière (la Lézarde et son affluent la rivière Blanche) ...
  • Selon les années, entre 52 et 60 millions de mètres cube d'eau sont prélevés dans les milieux (moyenne de 55,5 millions). Cela représenterait un immense cube de 380 mètres de coté plein d'eau, de quoi remplir à ras bord plus de 6 fois le lac de la Manzo !

 

Prélèvements et consommation

Malheureusement, seule une partie de cette eau arrive jusqu'à notre robinet. En effet, le rendement des réseaux est relativement faible en Martinique (entre 60 et 80 % selon les EPCI pour une moyenne nationale de 80 %) . Sur la moyenne de 42,4 millions de m³ prélevés annuellement pour l'eau potable, 39,2 millions seront produits et 22,7 millions de m³ seront facturés. La différence est perdue en fuite lors de la distribution, utilisée lors de la production de l'eau (nettoyage des bassins des usines et des réservoirs), ou encore pour les bornes incendies ...

infographie chiffre cles eau potable

 

  • La consommation moyenne d'eau potable par habitant diminue d'année en année. Elle était de 171 litres par jour et par habitant en 2008 ; elle est de 158 litres en 2018.
  • En moyenne sur 10 ans, un habitant du Nord consomme 152 litres par jour, moins qu'un habitant du Sud (160 litres par jour) et du Centre (173,5 litres). La consommation moyenne de Martinique est de 164 litres par jour et par habitant. C'est plus que dans l'hexagone (148 litres par jour et par habitant) et moins qu'en Guadeloupe (213 litres).
  • Il existe de grande disparité de consommation selon les communes : en 2017, la consommation moyenne à Saint-Esprit était de 106 litres et de 241 litres à Saint-Anne.

 

État des lieux du patrimoine

  • La Martinique totabilise 27 stations de traitement d'eau potable mais leur production est très inégale : les 5 plus grosses usines produisent 85 % de l'eau potable, elles sont donc hautement stratégiques.
  • L'île compte 290 réservoirs de stockage d'eau potable qui totabilsent 180 000 m³. Ce volume correspond à 2,8 jours de consommation moyenne
  • L'adduction en eau est assurée par 3 500 kilomètres de réseaux (hors branchements, chiffre 2017). Ils sont majoritairement en PVC (59 %) et en fonte (32 %). Bien que le polyéthylène soit le matériaux privilégié pour les poses neuves, il n'occupe que 6,5 % du patrimoine de service.
  • Comme dit plus haut, le rendement des réseaux est perfectible. L'indice linéaire de perte (ILP) traduit la perte dans les réseaux en m³ d'eau perdue par jour et par kilomètre de canalisations. Cet indice est de 10,9 en moyenne sur la Martinique (5,9 pour l'Espace Sud et 23 pour la CACEM en 2017). L'ILP moyen national (2013) est de 4,5 m³/jour/km.
Observatoire de l'Eau Martinique

Porté par l'Office de l'eau de la Martinique, l'Observatoire de l'eau de la Martinique est un projet partenarial, à l'échelle de la Martinique, visant à un accès plus aisé aux données sur l'eau.

En savoir plus

Logo JPEG