Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Dans le cadre de l’auto-surveillance, le gestionnaire des Stations de Traitement des Eaux Usées (STEU) doit contrôler le rejet et les rendements épuratoires de sa station. L’auto-surveillance peut être étendue dans certains cas jusqu’au milieu récepteur avec, notamment, des analyses d’eau afin de vérifier l’absence d’impact du rejet sur le milieu.

Au niveau des émissaires marins (canalisations permettant le rejet des eaux traitées en mer), il faut d’une part vérifier l’absence de fuite puis s’assurer de la bonne dilution des effluents, et réaliser un suivi de la qualité des eaux et des milieux environnants afin de s’assurer de l’absence d’impact.

Les objectifs principaux de cette étude sont les suivants :

  • réaliser un suivi de la qualité des eaux en mer autour des émissaires de STEU ;
  • réaliser un suivi de la biocénose au droit de l’émissaire et dans sa zone d’impact.
Impact Mer STEU Anses Arlet 20150908 creditImpactmert webTest à la fluorescéine sur l'émissaire en mer de la STEU des Anses-d'Arlet (Crédit photo - Impact Mer)

En 2015 et 2016, 4 STEU situées sur le territoire du SICSM (Syndicat Intercommunal du Centre et du Sud Martinique (SICSM*) ont été suivies. Vous pouvez télécharger les rapport sur les liens ci-dessous:

pic base doc bleu25f30 La STEU d'Anse Marette aux Trois Ilets (CAESM)
pic base doc bleu25f30
La STEU du Bourg des Anses-d’Arlet (CAESM)
pic base doc bleu25f30
La STEU de Gros Raisin à Sainte Luce (CAESM)
pic base doc bleu25f30
La STEU du Bourg de Tartane à Trinité (CAP Nord)

* la compétence Eau et Assainissement du SICSM a été transférée au 1er janvier 2017 à l’Espace Sud (CAESM) et à CAP Nord sur leur territoire respectif.
Observatoire de l'Eau Martinique

Porté par l'Office de l'eau de la Martinique, l'Observatoire de l'eau de la Martinique est un projet partenarial, à l'échelle de la Martinique, visant à un accès plus aisé aux données sur l'eau.

En savoir plus

Logo JPEG