Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Dans le cadre de ses missions, l'Office De l'Eau Martinique effectue l'étude et le suivi des milieux aquatiques et littoraux. Il s'agit en effet de la mise en oeuvre de la Directive Cadre européenne sur l'Eau (DCE) qui établit un programme de surveillance. Celui-ci permet de suivre l'état écologique et l'état chimique des milieux aquatiques, d'identifier les causes de dégradation de ces milieux et d'orienter les actions mises en oeuvre pour atteindre le "bon état".

Les suivis à réaliser sont définis au niveau national par l'arrêté du 17 octobre 2018 modifiant l'arrêté du 25 janvier 2010 établissant le programme de surveillance de l'état des eaux en application de l'article R.212-22 du code de l'environnement, et au niveau local par arrété préfectoral 2016-11-001 du 28 novembre 2016.

Le programme consiste en la réalisation de prélèvements et d'analyses permettant les suivis de trois différents milieux : les eaux souterraines, les cours d'eau et les eaux littorales.

S'agissant de la qualité des eaux littorales, la mission de contrôle initialement assurée par la DEAL, a été transférée en juillet 2014 à l'ODE. La mise en oeuvre est réalisée par un prestataire privé.

Il existe différents types de suivi sur les eaux littorales :

Le réseau de suivi réglementaire DCE

Il concerne 31 stations réparties sur l'ensemble du territoire.

PDS 2016 2021 ELIT TYPE SUVI 2018 diag web

Les paramètres observés :

  • le phytoplancton (microalgue) : 20 stations dont l'étang des salines,
  • les paramètres in situ (pH, température, oxygène, conductivité,...) et de physico-chimie générale : 20 stations dont l'étang des salines,
  • les récifs coralliens : 15 stations,
  • les herbiers : 9 stations.

Les fréquences de suivi :

  • suivi phytoplancton et physicochimique : 6 fois par an pour 18 stations et mensuel pour 2 stations (banc gamelle et pinsonnelle),
  • suivi des herbiers et des récifs coralliens : une fois par an.

Les réseaux de suivis complémentaires

  • le réseau de suivi hydrologique renforcé de la baie de Fort-de-France (Ex RNO, Réseau Notional d'observation),
  • le Réseau d'Observation de la Contamination Chimique (ROCCH) afin d'observer les micropolluants dans les huitres de palétuviers (sur 4 stations en mangroves),
  • le réseau de suivi de la contamination chimique par échantilloneurs passifs,
  • le Réseau de suivi des Ports Maritimes de Fort-de-France et du Marin (REPOM), qui n'est plus réalisé depuis 2018.

 

 

Observatoire de l'Eau Martinique

Porté par l'Office de l'eau de la Martinique, l'Observatoire de l'eau de la Martinique est un projet partenarial, à l'échelle de la Martinique, visant à un accès plus aisé aux données sur l'eau.

En savoir plus

Logo JPEG