Vous êtes ici : Accueil Le contexte martiniquais Eau et patrimoine Protection des épaves historiques de Saint-Pierre
Actions sur le document

Protection des épaves historiques de Saint-Pierre

— Mots-clés associés :

Dans une logique de préservation des biens culturels et patrimoniaux de la Martinique, la Ville de Saint-Pierre et l'État ont pris la décision de protéger les épaves reposant dans la baie de Saint-Pierre. La ville, maître d'ouvrage, accompagnée de l'État et du Conseil Régional a donc mis en place la première zone d'interdiction de mouillage tout en offrant un mouillage organisé aux plongeurs.

Vue de la baie de Saint-Pierre avec le balisage en place

 

Cette zone de mouillage interdit et de plongée aménagée est respectivement matérialisée par 3 bouées jaunes «marque spéciale» et par 4 coffres d'amarrage d’accueil des navires de plongée, accessibles pour de courte durée à tous navires inférieurs ou égal à 12 m de longueur.

Bouée de marque spéciale en place sur le site de la baie de Saint Pierre

C'est la plus importante concentration de mouillage tendu en grande profondeur (-75 m) en fonction. Le balisage protège les épaves historiques (RORAÏMA, GABRIELLE, DIAMANT, DALHIA, THERESA,...) coulées le 8 mai 1902 lors de l’éruption volcanique de la Montagne Pelée. A noter que le TAMAYA, non intégré dans la zone de mouillage interdit, est de fait protégé de par la grande profondeur (environ 85 m) où il se trouve. En effet, aucun navire ne mouille à ces profondeurs. De plus les plongées à l'air étant limitées à 60 m, la présence d'une bouée à cet endroit aurait pu inciter un plongeur à tenter une incursion «main sur main» le long d'un mouillage «sécuritaire» et potentiellement rassurant.


La zone de mouillage interdit  est représentée en hachuré dans la carte ci dessous:

 

Coordonnées géographiques en WGS84 des bouées et des coffres d'amarrage:

Bouée n°1 Bouée n°2Bouée n°3Coffre n°1Coffre n°2Coffre n°3Coffre n°4
61°10,688'W 61°10,954'W 61°10,748'W 61°10,689'W 61°10,729'W 61°10,834W 61°10,763'W
14°44,635' N 14°44,367' N 14°44,205' N 14°44,596' N 14°44,481' N 14°44,430'N 14°44,264' N
Profondeur 20m Profondeur 75m
Profondeur 35m Profondeur 20m Profondeur 30m Profondeur 50m Profondeur 40m

 

Suite à l'avis favorable de la Commission Nautique Locale du 31 mai 2011 délocalisée à Saint-Pierre, l'arrêté n°11-02163 du 24 juin 2011 «portant réglementation du mouillage, de la navigation et des activités nautiques en baie de Saint-Pierre» a été signé au nom de M. Laurent PREVOST, Préfet de Région et par délégation, par M. le Secrétaire Général de la Préfecture.

La cérémonie a eu lieu le samedi 18 février en présence des administrations porteuses de l'opération et des autorités intéressées.

Cérémonie de pose de la première bouée le 18 février 2012


D'un montant de 60 000 euros, le projet de financement étudié et mis en place par la Délégation à l'Aménagement du Territoire (DAT) de la Préfecture de région Martinique, se décline comme suit :

  • Europe 44 %
  • Région Martinique 22 %
  • Commune de Saint-Pierre 15 %
  • DEAL (Direction de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement) 11 %
  • DAC (Direction des Affaires Culturelles) 8 %.

 

Cette méthode de balisage qui utilise les mouillages tendus est simple à mette en oeuvre, préservatrice des fonds marins et de la flore sous marine par l'absence de ragage. Elle présente toutes les garanties de durabilité vis à vis de sollicitations météo-océaniques sévères.

 

Baliseur en route sur une bouée signal et manillage sur la cigale d'un câble de mouillage tendu

Mise en place des corps mort et des mouillages tendus


Mouillage d'un coffre d'amarrage et manillage d'un coffre sur le flotteur subsurface


Descente d'un corps mort à l'aide du cabestan, et fixation d'une anode



Ce texte est un extrait de la publication "Balisage de protection des épaves historiques de la baie de Saint-Pierre de La Martinique" , en téléchargement  ici , et  rédigé conjointement par Olivier MORNET (Direction de la Mer de La Martinique - Directeur de la Mer de La Martinique), Sylvie GUENOT-REBIERE (Délégation à l'Aménagement du Territoire - Chargé de Mission Aménagement - Préfecture de région Martinique), Lionel HOULLIER (Direction de la Mer de La Martinique - Adjoint au Directeur de la Mer - Chef du Service Actions Interministérielles de l’État en Mer et de la Coordination des Politiques Maritimes et Littorales) et Hervé BARREDA (Direction de la Mer de La Martinique - Responsable du Service Phares et Balises-Polmar - Corrosionniste - Scaphandrier-Plongeur professionnel).

Outils personnels